La réplique du Fouzègue 2

Publié le par Fleuriste Mélomane

 La Fleuriste attendait joyeusement devant l'école, par un froid glacial et pénétrant, dans la semi pénombre de la fin de l'après midi, l'arrivée de son Fouzègue.

Lorsqu'enfin apparut La Maîtresse suivie de tous les petiots fort excités ma foi!

La Fleuriste ne se précipitait jamais ( pas comme les autres) vu que son Fouzègue à elle, c'était toujours le dernier (soit disant que comme ça il pouvait profiter un peu des roulettes de son cartable...).


Croisant du regard La Maîtresse, La Fleuriste sentit cependant qu'elle devait s'avancer un peu.

« Oulala, s'écria la Maîtresse, en secouant ses mains comme de vieux kleenex, Votre Fouzègue, aujourd'hui, il est dans un ETAT!!! »

La Fleuriste, s'empressa alors de scruter son Fouzègue qui arrivait vers elle, pensant trouver des tâches plein le pull, des trous dans le blouson, de la terre partout sur le pantalon, les mains à la Rothko : atelier peinture sur soi ???  Quoi, Quoi, qu'est-ce qu'il a????

« Mais non, -s'écria de plus belle La Maîtresse, ce n'est pas ça... Non, il est tout ENERVE , je n'ai pas pu le calmer de l'après-midi !! »


Revirement de situation.

Silence géné tout autour...

« Comment ça t'es tout enervé? » dit sèchement la Fleuriste en fusillant du regard le Fourzègue qui immédiatement plongea le sien vers ses orteils.

« Tu fais le Fouzègue à l'école???? Non mais ça ne va pas la tête ou quoi?? »


Il s'ensuit , comme vous pouvez aisément l'imaginer, une petite tirade digne de Señorita. Ferme et rapide (La Fleuriste ne pratique jamais l'humiliation alors encore moins en public).

Il n'en menait pas large le Fouzègue... Il tenta vainement une explication, mais se ravisa puis conclut par un joli "oui, Maman, j'ai compris" ; phrase magique qui mettait fin à toutes les broncas maternelles.

La Fleuriste tourna les talons «J'espère pour toi que tu as compris! Allez, on rentre. ».

Puis elle s'éloigna d'un pas rapide vers le parking, trainant le cartable qui sautillait en faisant un bruit tondeuse sur gravier. (C'est vraiment nul les cartables à roulettes!!!)

Le Fouzègue la suivait, de près.


Ils doublèrent alors une famille, qui avait été témoin de toute la scène, bien sûr! comme tout le monde, -quel bonheur!-.


L'enfant interpella le Fouzègue.

- « Ben dis donc, elle est méchante ta mère! »

« Ah non, elle n'est pas méchante...

répondit très paisiblement le Fouzègue

Ma mère, elle est prof! »

Publié dans La Fleuriste rie

Commenter cet article

Thalie 05/12/2008 23:55

j'attendais la chute..

et vraiment j'adoooore!!

il est super ce petit...
c'est bien le fils de sa mère!!!!

BBK.mel 04/12/2008 21:22

Pffffffff les profs ne sont JAMAIS sadiques. Ils sont fermes, mais justes !

Zio 04/12/2008 21:08

Les profs, tous des sadiques :)